Systémique

Systémique par Marc PolizziSYSTEMIQUE, Marc Polizzi

 
  Systémique par Marc Polizzi

 

Projet pédagogique pour le laboratoire de productique 1995... 

 TP en flux tirés 

1°) Présentation

A partir des faits suivants (1995):

    • Directives de l’inspecteur général chargé de la productique, indiquant la nécessité de mettre en place des productions stabilisées.
    • Quatre années d’expérience sur des TP d’atelier stabilisés (1°, Ter, STS)
    • Fonctionnement correct d’un îlot de production conventionnel en Kanban
    • Bonne adéquation des TP avec une Pédagogie Par Objectif (PPO de RF Mager)
    • Avantage d’intégrer le fonctionnement du cerveau droit (LV Williams)
    • Intérêt de l'étudiant face à une situation-problème comme le projet de TS2 (P Meirieu)
    • Nécessité d’augmenter la motivation (C. Ramond)

une autre organisation des TP de 1° année de BTS Productique (TS1) peut être mise en place.

L’idée générale est de mettre les étudiants en " situation-problème " de production afin qu’ils se confrontent aux difficultés du déverminage d’une fabrication réelle.

 

2°) Action

Voici un exemple d'objectif opérationnel définit par l’équipe pédagogique pour l’atelier:

Produire des supports de flashs pour les vendre à la foire de Bièvre début juin.

L’objectif opérationnel étant affiché, il en découle des sous-objectifs propre à chaque étudiant, nous sommes donc en flux tirés. Ainsi le TP n’est plus une fin en soit mais un moyen d’obtenir une maîtrise relative du processus utilisé pour l’obtention du produit. Les TP de bases (prise en main de machines, découverte de démarche, ...) ne sont pas une obligation pour l’étudiant. S’il pense être autonome pour la tâche qui lui est confiée : qu’il le prouve par l’acte. A charge aux professeurs de le remettre sur les rails "TP" si l’étudiant n’arrête pas de poser des questions prouvant son manque d’autonomie.
Cette planification des TP, où l’étudiant fait un TP quand il en ressent le besoin, s’apparente au Kanban (flux tiré) alors que celle des années précédentes était plutôt du style MRP (flux poussé).

Afin que chaque étudiant ait bien acquis toutes les compétences nécessaires, un bilan individuel est nécessaire. Parallèlement, nous avons donc établi une liste exhaustive des savoir-faire nécessaires en TS2. Il s’agit, d’une part, de tous ceux que l’on rencontre pour l’obtention du support de flash et, d’autre part, de ceux que l’expérience nous à montrer comme indispensables. J’ai ensuite saisi ces différents items dans une base de données et j’ai demandé aux étudiants de s’auto-évaluer sur tous ces savoir-faire via un logiciel réseau maison. Chaque trimestre, l'étudiant a donc la check-list des savoir-faire restant à acquérir.

Les étudiants ont donc plusieurs types d’activité possible à l’atelier :

  • De la production sérielle :
    • validation d’un nouveau processus ou d’un nouvel outillage.
    • fiabilisation d’un processus existant ou formalisation de celui-ci.
  • Des TP :
    • prise en main de machine ou d'outillage.
    • découverte d’un nouveau concept.

Voici quelques exemples d'activité :

PRODUCTION de l’axe d’indexage SF 02 (validation)

Cet axe est l’un des deux supports du cours sur la commande numérique. Les étudiants ont donc fait l’analyse complète du programme CN en salle. Il s’agit ici de valider la théorie. Le compte rendu sera le dossier opérationnel accompagné d’une AMDEC.

PRODUCTION du corps de rotule SF12 (fiabilisation)

Un binôme suit pendant plusieurs séances le processus d’obtention de cette pièce. Il s’agit de mettre à jour la Banque de Données Technique sur les phases validées (Un dossier type est fourni).

TP modulaire SF08 (prise en main)

Le support physique est le montage modulaire pour l’équerre du support de flashs (repère 08). Un logiciel multimédia constitue le dossier du TP. L’objectif du TP étant, en plus de la découverte du modulaire, surtout organisationnel, une AMDEC est demandée en tant que compte rendu.

TP cône BT40 (découverte)

Le support physique est un BT40. Un logiciel hypertexte constitue le dossier du TP. L’objectif de ce TP Cône étant, en plus de la découverte de la conicité, surtout kinesthésique, un compte rendu type est fourni.

 

 3°) Références bibliographiques

  • Comment définir des objectifs pédagogiques de RF Mager 1975 (Dunod)
  • Apprendre... oui, mais comment de P. Meirieu 1987 (ESF)
  • L’analyse transactionnelle dans l’éducation de C. Ramond 1983 (La méridienne édition)
  • Deux cerveaux pour apprendre : le droit et le gauche de L. Williams 1983 (Editions d’Organisation)
  • Les activités mentales de J.F. Richard 1990 (Armand Colin)

MP le 24/09/99

 

©  Marc Polizzi